Communique de Presse

Le Réseau des ONG de développement et associations de défense des droits de l’Homme et de la Démocratie (Le RODADHD) a été reconnu comme le réseau qui travaille sur l’efficacité depuis 2007et qui renforce les capacités des acteurs de la société civile. Cependant, dans un souci toujours de gagner en citoyenneté, le réseau reste et demeure ouvert à toutes les structures de la société civile et y reste attentif aux préoccupations des populations notamment celles les plus marginalisées et les exclus (femmes et jeunes)

Le Réseau-RODADDHD apprécie la participation des organisations présentes à la Rencontre de Consultation qu’il a initiée et se dit très honorée de la lourde responsabilité à lui confiée par les organisations sœurs de la société civile nigérienne, à savoir assurer le Secrétariat de cet  espace d’échanges et de concertation.

Le Réseau RODADDHD   rappelle à  l’opinion  nationale et internationale qu’à  l’issue  de nombreux échanges fructueux et d’une analyse participative  du rôle et de la place de la Société Civile dans le processus de l’efficacité de l’aide et du développement relatif à la Déclaration de Paris, au Programme d’action d’Accra et au 4e Forum de Haut Niveau de Novembre prochain à Busan, en Corée du Sud,  les participants  à la Rencontre de Consultation  ont constaté, parmi tant d’avancées  , que la Société Civile  nigérienne  demeure très mobilisée et attentive sur les questions de l’aide.

Cependant, l’atelier recommande la mise en place d’un cadre de concertation et d’échanges multi acteurs sur l’aide qui a pour rôle le renforcement du partenariat entre les principaux acteurs de l’aide.

Par ailleurs, l’atelier de Niamey recommande :

  • Au gouvernement du Niger  et aux  partenaires  au Développement
    1. La représentation de toutes les composantes de la société civile (Associations et ONG, Syndicats, les organisations paysannes, les confessions religieuses, Genre/Groupes spécifiques, etc.) dans les mécanismes institutionnels niveau pays pour le suivi de la mise en œuvre de la DP et PAA
    2. La publication du contenu  des conventions cosignées par le gouvernement et les partenaires au développement
    3. L’ouverture, par le Gouvernement, d’un guichet de financement institutionnel des OSC pour la réalisation de leurs activités de développement en direction des pauvres et des marginalisés ;
    4. La prise en compte des Principes de la Déclaration Universelle des  Droits de l’Homme dans la formulation des Politiques de Développement ;
    5. L’intégration des représentants des OSC nigériennes dans la délégation officielle au 4e Forum de Haut Niveau de Busan
  • Aux Organisations facilitatrices de la présente consultation  (Reality of Aid/IBON et RODADDHD) :
    1. La poursuite des consultations au niveau des régions du Niger ;
    2.    L’appui a la production des enquêtes, études et publication relatives au suivi indépendant des politiques d’aide, de dette et de développement :
  •  Aux Représentants des OSC nigériennes  au 4e FHN de Busan :
    1. L’appropriation de la Déclaration de Better Aid ;
    2. La Restitution à tous les acteurs de la société civile nigérienne des résultats, après leur participation à ce Forum de Haut Niveau de Busan

Enfin, les Organisations de la Société civile présentes à l’atelier de Niamey expriment leur gratitude envers tous ceux qui ont œuvré pour la réalisation  de cette rencontre de concertation des OSC et cite:

  1. Le Réseau des ONG de développement et associations de défense des droits de l’Homme et de la Démocratie  qui a porté l’initiative de consultation nationale des OSC sur l’efficacité de l’aide et du développement ;
  2. Le Ministre du PLAN de la République du Niger qui s’est fait représenté à cette rencontre  par Un directeur chargé des questions de l’aide
  3. Le PNUD /Niger qui a majoritairement cofinancé la rencontre de Niamey et qui s’est fait représenter par  le coordonnateur de l’aide PNUD et la spécialiste de renforcement de capacité des OSC au PNUD
  4. Reality of Aid/IBON qui a financé la tenue de cette concertation et d’autres actions à venir et qui s’est fait représentée par sa Chargée de partenariat avec l’Afrique
  5. L’Hôtel Terminus-Niamey  pour son accueil

Le RODADDHD  soutient l’engagement des organisations de la Société Civile Nigériennes à œuvrer pleinement pour l’efficacité du Développement au Niger  et promet de s’investir profondément pour la mise en œuvre des recommandations issues de cette Rencontre.

Le RODADDHD invite le Gouvernement  du Niger  ainsi que tous les partenaires au développement, à soutenir les organisations de la société civile qui travaillent sur l’aide et à doter leur secrétariat des moyens nécessaires pour un bon  fonctionnement.

              

Fait à Niamey, le 9 Août 2011 L’atelier